visites

 

Dépistage précoce du strabisme de l'enfant dès la naissance

Au siècle passé, il était impossible de s'intéresser au strabisme chez l'enfant avant l'âge de 6 ans, car on considérait que la vision binoculaire n'était pas stabilisée avant cet âge.
Il était enseigné aussi que le bébé avait les yeux qui allaient dans tous les sens et qu'il ne savait pas converger avant au moins six mois.
Grâce à l'avènement de l'appareil photo numérique et des flashs anti-yeux rouges, on peut observer que dès la naissance, le bébé peut fixer la lumière du flash, et donc converger vers celui-ci,  par le reflet centré sur la cornée des deux yeux de l'enfant.
 
Il est donc extrèmement facile d'effectuer, dès la naissance une analyse des photos prises par les parents.
 
Dès la naissance, les photographie avec flash peuvent être prises.
Il ne faut pas tenir compte des triangles de sclère, car ils sont rarement égaux chez le bébé, dont la base du nez est aplatie (épicanthus plus ou moins important suivant l'origine éthnique). Ce fait engendre souvent de faux diagnostics de strabisme, alors que la méthode basée sur le reflet cornéen s'affranchit de ce travers.
 
On observe avec la position du reflet cornéen, si le bébé
- fixe normalement ( reflet centré sur la pupille)
- s'il a un strabisme convergent (reflet vers l'extérieur de la pupille)
- s'il  a un strabisme divergent (reflet vers la partie nasale de la pupille)
 
 
Voir la page Méthode de ce site pour les instructions à suivre pour effectuer les prises de vues.